Non classé

Bruxelles ma Belle.. Ne pleure plus.. Nous sommes là pour toi..

12417790_10209282850816630_917481307332462593_niç!

Photo magnifique de Popandsoda

Aujourd’hui, je n’ai pas la tête à cuisiner.. 😥

En ce 22 mars 2016, je me lève comme chaque matin pour me rendre au travail, j’entre dans ma voiture, dans le train, dans le métro et dans le bus, comme un robot en mode ON.. Je marche machinalement pour arriver au bureau.. Aujourd’hui je suis dans un autre service, je n’ai ni radio, ni info, comme coupée du monde.. Chéri m’appelle, un attentat chez nous, à l’aéroport.. Du mal à y croire, je me dis que c’est peut-être un accident qui a dû se produire, mais pas une attaque terroriste, impossible..

Et puis, les sirènes retentissent, les ambulances, la police, l’armée, on regarde par la fenêtre et on ne comprend pas.. Et puis l’info tombe, un second attentat dans la station de métro à quelques centaines de mètres de nous, des collègues arrivent au bureau essoufflés d’avoir couru, les yeux rouges de larmes après avoir vu la terreur, l’horreur,..

Une annonce dans les haut-parleurs et nous sommes enfermés dans nos bureaux avec l’interdiction de sortir. On essaie tant bien que mal de faire notre travail mais personne n’a la tête aux dossiers, on scrute les réseaux sociaux et sites d’infos. Des collègues nous appellent « Il s’est passé quoi on est bloqué dans le métro? », « Je suis perdu dans Bruxelles, on a dû évacuer, tu sais me guider pour rejoindre le bureau? ».. Et on rassure les amis, les proches, tout va bien, on y était pas, on est en sécurité, enfin, on espère.. Mais on réalise ça aurait pu être nous, ça aurait pu être nos proches qui devaient partir en vacances, qui devaient prendre ce métro mais qui heureusement, ne l’ont pas fait à ce moment-là.. On pense à ces personnes, ces parents, ces enfants, ces monsieurs et madames tout le monde qui partaient simplement en voyage, à l’école ou au travail, comme nous, au final..

Alors on a le coeur qui se sert, on a mal pour eux comme si c’était nous qui avions été attaqué personnellement et on s’interroge, pourquoi? Au nom de quoi? Au nom de qui? Qu’avons-nous fait pour vivre ça? Qu’ont-ils fait pour mourir comme cela, sans raison?

Je ne comprends pas et je suis triste..

Alors aujourd’hui je n’ai pas la tête à cuisiner, mais plutôt à écrire, besoin de vider mon sac après tout ça.. J’ai le cerveau encore embué, comme après avoir rêver très fort, ou plutôt avoir très fort cauchemarder.. Et pourtant, en mettant un pied dans le train ce matin, je me rends compte que tout était réel, personne. Mon train bondé habituellement est vide, je suis seule avec cette contrôleuse, elle ne me contrôle pas.. Me regarde de loin, l’air aussi fatigué que moi et m’adresse un sourire vague avant de partir dans sa cabine.. Dans la gare, les grillages métalliques sont descendus et les militaires sont des dizaines près de la seule entrée, armes à la main, on a l’habitude de les voir ces derniers temps mais pas aussi nombreux.. Dans la rue, où les embouteillages commencent déjà habituellement à 6h50 quand je passe, est vide, je suis seule..

Donc non, tout était vrai, tout est différent ce matin,.. Mon pays pleure, Bruxelles pleure mais se relève tout doucement, ils n’auront pas notre peur, on est libre et fort! On est solidère et soudé, on se soutient! Ils ne sont que des centaines ou des milliers, mais NOUS, nous sommes des millions, nous ne faisons qu’UN, peu importe nos origines, nos religions, nous sommes humains!! Eux, sont.. Ils ne sont rien, ni humains, ni animaux,..

Malgré tout, nous devons continuer à vivre, à sourire, à aimer, à serrer nos proches et leur dire à quel point ils sont importants à nos yeux, à profiter au maximum de chaque instant présent sans se soucier du lendemain..

.

 » Dans la vie, tout n’est qu’une question de temps.
Le temps rythme nos vies, il fige nos souvenirs et efface nos pleurs.
Parfois, dans la vie, même si c’est difficile.
Il faut se souvenir que le temps passe, que d’une seconde à l’autre, tout peut basculer.
Nous ne savons pas de quoi demain sera fait.
Alors vivez, riez, criez, aimez.
Profitez avant que tout ne s’arrête, avant que le temps ne file. »
.
.

Et à vous chers terroristes, sachez que le Manneken vous pisse dessus!

 .

CeJeEo1WEAAf1Ml

 

 » On a qu’une seule vie à vivre, c’est à la fois extraordinaire, terrible, court, et infiniment long. « 

[ PS: I Love You ]

Publicités

2 thoughts on “Bruxelles ma Belle.. Ne pleure plus.. Nous sommes là pour toi..”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s