Daily Life, Un peu de tout

Mon opération de la myopie au laser – LASIK

Cela fait plus de 20 ans que j’ai des problèmes de vue, bien avant mes 10 ans je me souviens que je fronçais déjà les yeux pour regarder au tableau à l’école, mais je m’interdisais de porter des lunettes car je trouvais ça inesthétique et je ne voulais pas qu’on se moque de moi.

Je suis donc restée plusieurs années sans correction avec de grosses difficultés pour voir pendant les cours (j’avais des lunettes mais je ne les mettais pas), jusqu’au jour où j’ai commencé à avoir des migraines à cause de cela. J’ai donc cédé à porter des lunettes et ensuite des lentilles par facilité. Sauf qu’ayant eu besoin d’une correction particulière car myope et astigmate, j’avais du mal à supporter les lentilles plus de 4-5h, donc les 3/4 du temps je portais mes lunettes..

Et seuls ceux qui portent des lunettes savent comme c’est contraignant..

Ca faisait donc quelques années que je songeais à passer sur le billard pour régler ce soucis qui commençait vraiment à m’ennuyer.

PicsArt_01-17-10.24.54

Eva alias Oursweetimes

1e rendez-vous

J’ai d’abord pris rendez-vous dans un Centre d’ophtalmologie (Centre d’ophtalmologie de Mons) qui prévoyait un screening en vue de réaliser l’opération.

Lors du premier rendez-vous (gratuit), on a testé mes réflexes au niveau des yeux à l’aide d’un souffle dans celui-ci (assez surprenant ^^), on a calculé ma vue, voir si j’étais bien myope et/ou astigmate, on a mesuré à l’aide d’une languette placée entre l’oeil et la paupière du bas la quantité de mes larmes et ensuite on m’a expliqué l’opération.

Joie! J’étais apte à la subir.

En partant, on me donne des gouttes que je devrais mettre pour mon prochain rendez-vous quelques jours plus tard.

2e rendez-vous

Je mets mes gouttes 3x à intervalle de 15 minutes. Après 1h, je me rends compte que je vois tout flou de près, je ne voyais plus rien sur mon téléphone et que j’ai les pupilles ultra dilatées. Arrivée sur place, je rencontre le chirurgien, qui mesure ma cornée, refais un check de ma vue, me réexplique le déroulé de l’opération, on prend rendez-vous de la date où je retrouverai une vue parfaite. Il me fait mon ordonnance de gouttes post-op à avoir le jour même et me fourni les documents de consentement.

Eva alias Oursweetimes (1)

Le jour J

Après 1h de route, car l’opération se fait sur Ixelles, on est trois à se faire opérer, on nous donne 1/2 décontractant histoire de déstresser un peu ^^ ensuite on a droit à des gouttes dans les yeux qui vont les anesthésier quelques temps et empêcher le reflex de clignement.

Je suis la première à passer, l’assistante me refait un contrôle de la vue par rapport à mon astigmatisme et puis elle m’emmène dans la salle d’opération. On me fait me coucher sous une machine assez imposante, mon crâne bien calé dans le cale-tête. On frotte mes yeux, on me badigeonne d’isobétadine. Mon chirurgien me demande de regarder vers lui, vers le haut, pour placer un « champ opératoire » autour de mon oeil, il vient ensuite mettre l’écarteur de paupière et puis il appuie et effectue une pression sur mon oeil. Mon oeil est grand ouvert, il me demande de ne pas bouger et là, il passe sur celui-ci avec ce qui me fait penser à une lame (je ne ressens absolument rien mais le bruit m’impressionne), il vient ensuite avec une pince lever le capot de ma cornée pour le placer sur le côté. Je le vois frotter mon oeil avec quelque chose (mais toujours je ne ressens rien) et là, on me dit de bien fixer la lumière verte qui clignote et j’entends le bruit du laser mais surtout sens l’odeur qui s’en dégage (une odeur de cochon brûlé comme on dit), je vois ensuite qu’il replace le morceau de cornée relevé un peu plus tôt et il me met des gouttes. On attend un peu que la succion se refasse et que tout se remette en place tout seul.

Et puis, on passe à l’autre oeil. Pour chacun, ça dure entre 5 et 10 minutes grand maximum.

PicsArt_01-18-06.31.26

Eva alias Oursweetimes (2)

Voilà que tout est fait, on me place des coques de protection en plastique sur les deux yeux et je dois garder les yeux fermés en attendant que les deux autres patients se fassent opérer. Je n’arrive pas à ouvrir mes yeux car j’ai la sensation d’avoir les yeux griffés, ça fait mal mais largement supportable ! Par contre, les larmes ne cessent de couler, et je ne peux pas frotter, il faut tout laisser couler.

Le chirurgien ayant fini avec les autres, il vient me chercher, m’enlève mes coques et me demande d’ouvrir les yeux, ça coule encore et toujours et ça pique un peu mais.. JE VOIS !

Il contrôle pour vérifier que tout va bien, me met les gouttes que j’ai dû ramener et puis me donne des lunettes de soleil et une pochette avec toujours mes gouttes ( qui sont un collyre antibiotique) à mettre 6x par jour et mes coques à mettre pour dormir, le tout pendant 10 jours. Il me dit qu’on se revoit demain sur Mons au centre d’ophtalmologie.

Je ne cache pas que les 4 prochaines heures ne sont pas simples, j’ai mal comme si mes yeux étaient recouverts de sable, que ça me griffait et toujours ses larmes..

Mais le soir même, je retire mes lunettes de soleil pour placer mes coques et mes gouttes et miracle, je n’ai quasi plus mal, je vois parfaitement !

Jour J +1

On se rend au rendez-vous avec le chirurgien, il refait un check-up, tout est parfait. Il me demande de contrôler ma vue avec le tableau des lettres, j’arrive au maximum !

J’avais -3/10 à gauche et -3,50/ 10 à droite et dorénavant j’ai.. 12/10 AUX DEUX !

Je continue donc mes gouttes et mes protections durant 10 jours avec l’interdiction de toucher à mes yeux ou leur contour et puis je pourrais vivre comme une personne lambda qui voit parfaitement la vie et tout ce qui m’entoure.

IMG_20200118_154404_506

Eva alias Oursweetimes (4)

Je ne vous cache pas qu’une telle opération est un coût, mais il faut se dire que vous aurez des résultats à vie. Donc quand on voit le prix de bonnes lentilles ou lunettes, on est vite au même montant sur le long terme.

L’opération avec le LASIK s’élève à 2.500 €. En Belgique, vous ne pouvez être remboursé que de 100 € par oeil par votre mutuelle. Cependant, certaines mutuelles ont une assurance complémentaire qui permet de retoucher plus. Personnellement, je suis assurée chez Partenamut et j’ai opté pour leur offre « médicalia« , ce qui me permettra d’être remboursée de 600 €.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s