Bûche façon tiramisu aux framboises

FullSizeRender (7)

Pour changer des bûches traditionnelles avec un biscuit roulé, de la crème au beurre, etc.. Je préfère plutôt partir sur une bûche légère avec une mousse aérienne et pas trop sucrée pour finir le repas du réveillon sans avoir des hauts le coeur, car chez nous on aime manger et pour le réveillon on ne lésine pas sur les quantités, bon souvent la bûche on la mange le lendemain c’est assez rare que l’on arrive au bout du repas avant très tard dans la nuit. Cette bûche-ci est une mousse à base de mascarpone, des framboises fraîches, des biscuits cuillères et un glaçage à la framboises également. Dans les tons rouges pour rappeler Noël évidemment. 🙂 

Sur ce je vous souhaite dores et déjà de passer un excellent réveillon rempli de joie, de bonheur, d’amour avec votre famille et vos proches, de déguster un délicieux repas et d’avoir tous les cadeaux que vous auriez souhaité aussi.

Joyeux Noël !

J’allais oublier, n’hésitez pas à aller faire un tour sur ce lien www.oetkerpromo.be/christmas/fr/galerie/#/2341/ et de mettre un petit j’aime pour ma bûche! Un grand merci d’avance à vous tous 😀

Ingrédients:

Pour le biscuit cuillère:

– 90 g de blancs d’œufs

– 90 g de sucre

– 60 g de jaunes d’œufs

– 90 g de farine

– sucre glace

Pour le sirop d’imbibage aux framboises:

– 250 g de framboises fraîches

– 90 g de sucre

Pour la crème mascarpone:FullSizeRender (8)

– 750g de mascarpone

– 3 œufs

– 1 ½ gousses de vanille

– 150 g de sucre

– 125 g de framboises fraîches

– 5 g de gélatine

Le coulis gélifié miroir:

– 80 g d’eau

– 80 g de sucre

– 200 g de framboises

– 1 sachet de gélatine en poudre

Préparation:

La veille:
Pour le biscuit cuillère:

Sur une feuille de papier sulfurisé, avec un marqueur, réaliser deux rectangles, un de 25 cm de long et 8 cm de large (ou la taille du moule à bûche) et l’autre de 25 cm de long 4 cm de large. Retourner les feuilles pour ne pas que le marqueur déteigne sur les biscuits.

Préchauffer le four à 170°C. Monter les blancs en neige, quand ils deviennent mousseux, verser le sucre en pluie. Battre jusqu’à obtenir une meringue lisse et ferme.

À la maryse, incorporer délicatement les jaunes en une fois à la meringue. Verser ensuite la farine en pluie et mélanger doucement pour ne pas que l’appareil retombe.

Garnir une poche à douille lisse de 6 mm et pocher dans les rectangles. Saupoudrer 2 fois de sucre glace. Enfourner 10 minutes environ. Le biscuit doit être très légèrement coloré pour qu’il reste moelleux.

Pour le sirop d’imbibage aux framboises:

Dans une casserole, mettre les framboises ainsi que le sucre et faire bouillir le tout. Mixer et passer au chinois pour ne récupérer que le jus. Réserver.

Pour la crème mascarpone:

Ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide.

Séparer les œufs et blanchir les jaunes avec 120g de sucre, couper la gousse de vanille en deux et gratter les graines, les ajouter au mélange. Ajouter le mascarpone et bien fouetter, continuer à fouetter pour qu’il redevienne assez ferme. Essorer la gélatine, mettre les feuilles dans un petit bol et la faire fondre 10 seconde au micro-onde, l’ajouter ensuite à la crème mascarpone et fouetter.

Monter les blancs d’œufs en neige, quand c’est mousseux, verser les 30g de sucre restants et les incorporer délicatement à la préparation au mascarpone.

Réserver.

Pour le montage:

Préparer le moule à bûche en mettant le tapis en silicone (ici c’est effet bois) dedans. Garnir une poche à douille de la crème mascarpone et couper le bout de la poche.

Parer les bords des rectangles de biscuit cuillère afin d’avoir la bonne taille et qu’ils soient bien lisses.

Garnir le fond de la bûche avec la crème mascarpone, y déposer quelques framboises fraiches, les enfoncer légèrement et les recouvrir de crème mascarpone. Déposer ensuite le plus petit des deux rectangles de biscuit cuillère, l’enfoncer légèrement pour que la crème remonte un peu sur les côtés. Avec un pinceau, imbiber très généreusement le biscuit avec le sirop d’imbibage framboises. Pocher de nouveau de la crème mascarpone, déposer quelques framboises et les enfoncer légèrement, exactement pareil que précédemment.

Avec un pinceau, imbiber généreusement le rectangle de biscuit cuillère restant sur le côté « bombé », quand c’est fait, retourner le biscuit et le déposer dans le moule à bûche (côté « plat » apparent). L’enfoncer légèrement pour faire remonter légèrement la crème sur les côtés, lisser avec une spatule et mettre le tout au congélateur jusqu’au lendemain.

Le jour même:
Le coulis gélifié miroir:

Sortir la bûche et la démouler, la placer sur une grille avec un plat en dessous.

Laver et bien égoutter les framboises, les mixer. Dans une casserole, faire bouillir l’eau et ajouter le sucre. Mélanger le sirop aux framboises mixées. Pour avoir un coulis très régulier sans morceau et sans pépin, le passer au chinois. Laisser tiédir. Prendre 3 c. à s. d’eau froide, diluer le sachet de gélatine, mélanger et laisser gonfler 2 ou 3 mintutes. Ajouter au coulis et fouetter l’ensemble. Verser uniformément sur la bûche, garnir avec quelques fruits et la placer au réfrigérateur.

Merry christmas text

Foie gras maison à l’Armagnac

FullSizeRender (5)

Durant l’été, je suis partie dans le sud de la France, à Eauze dans le Gers plus exactement. Entourée des vignes à perte de vue, j’ai pu découvrir plusieurs domaines ceux qui produisaient leur propre foie gras, rillettes, grattons, confits, etc… mais aussi les domaines viticoles, la spécialité dans ce coin c’est le Floc de Gascogne, un vin de liqueur, élaboré par mélange de moût de raisin et d’Armagnac jeune. Et l’Armagnac, une eau-de-vie de vin que l’on obtient par distillation de vins blancs secs.

Bien-sûr, ça aurait été inadmissible de ne pas revenir avec une bouteille. :p c’est donc chez Ghislaine et Christian Montelieu, des artisans indépendant qui possèdent le Domaine de Faron où se sont succédés trois générations de vignerons et qui possèdent une exploitation de 52 hectares, que nous avons été accueilli pour déguster et découvrir un Armagnac de 1989 produit en petite quantité et mis en vieillissement de longues années en fûts de chêne avant d’être vendu.

Ingrédients:FullSizeRender (6)

– 1 foie gras cru (500 g)

– 1 c. à s. d’Armagnac

– sel, poivre

Préparation:

Préchauffer le four à 120°C avec un bain marie (un grand plat creux avec de l’eau).

Eveiner le foie. Saler, poivrer et saler à nouveau l’intérieure des lobes puis les reconstituer. Les caler dans une terrine ou un bocal et arroser avec l’Armagnac. Mettre le couvercle et faire cuire à 90°C pendant 65 minutes dans le bain-marie. Laisser refroidir puis ôter un peu de graisse afin qu’elle ne couvre pas le foie. Laisser reposer au réfrigérateur au moins 24 heures.

Mettre la terrine ou le bocal à température ambiante pendant 20 minutes avant de servir.

Biscuits de Noël à la vanille

FullSizeRender

Une autre idée cadeau gourmand à faire et à offrir ce sont les biscuits, bien-sûr vous avez aussi ici des variantes. J’ai opté pour des biscuits à la vanille car en général on est sûr que ça plait mais maintenant vous pouvez par exemple y incorporer des zestes d’Orange ou de citron, du cacao, de la noix de coco ou bien partir sur du pain d’épices à la place.

Pour une centaine de biscuits

Ingrédients:

Pour les biscuits:FullSizeRender (2)

– 550 g de farine

– 10 g de levure chimique

– 200 g de sucre

– 150 g de beurre froid en dés

– 2 oeufs battus

– 4 c. à s. de sirop d’érable ou de miel

– 1 c. à c. d’extrait de vanille liquide

Pour le glaçage royal:FullSizeRender (1)

– 1 blanc d’oeuf (gros calibre)

– 250 g de sucre impalpable

Préparation:

Préchauffer le four à 170°C.

Pour les biscuits:

Mélanger les éléments secs (farine, levure, sucre) dans un saladier. Ajouter les dés de beurre et travailler l’ensemble du bout des doigts jusqu’à obtenir un mélange sableux. Creuser un puit au centre, verser les oeufs, le sirop ou le miel et l’extrait de vanille. Mélanger puis pétrir afin d’avoir une pâte souple et homogène.

La ramener en boule et réserver dans un sac congélation. Laisser reposer 30 minutes au réfrigérateur. Fariner légèrement le plan de travail et étaler la pâte en une fine couche de +- 5 mm d’épaisseur. A l’aide d’un emporte-pièce, découper la forme souhaitée.

FullSizeRender (3)Placer une feuille de papier sulfurisé sur une plaque et déposer les morceaux de pâte. Ramener le surplus de pâte en une boule et répéter l’opération jusqu’à épuisement de celle-ci.

Faire cuire 12 minutes à four chaud (ils doivent être légèrement colorés et fermes mais non croustillants). Laisser reposer 2 minutes avant de les transférer sur une grille à pâtisserie. Laisser refroidir totalement avant de décorer.

Pour le glaçage royal:FullSizeRender (4)

Fouetter le blanc d’oeuf jusqu’à ce qu’il soit bien mousseux. Sans cesser de remuer, incorporer progressivement le sucre. Continuer à fouetter jusqu’à ce que le résultat soit bien brillant et ait une texture semi-liquide (un peu comme du miel).

Pour la décoration:

Prendre dans de petits pots un peu de glace royale et la teinter avec les colorants alimentaires choisis. Remplir une petite poche à douille ou un crayon à pâtisserie et commencer par tracer les bord du biscuit , remplir ensuite en veillant à ne pas dépasser le bord. Si il y a des détails à faire comme par exemple les étoiles sur les chaussettes, laisser la base sécher et ensuite venir faire les détails avec un cure dent.

IMG_2104